Christine LARA entre Lettres et mots

Livre d'or

8 message(s) dans le livre d'or

Bonjour à chaque visiteur.

Je vous remercie de votre aimable visite. Vous pouvez laisser une trace de votre passage en

 

signant mon livre d'or.

 

 

 

 

    • christine-lara Le 04/02/2012
    Bonjour Michel,oui, la danse me manque aussi. C'était une sacrée époque!
    Si tu passes sur Paris où si tu commandes en les envoyant chez moi, je te les dédicacerai.
    A boentôt.
    Christine
    • BIRON Le 31/12/2011
    Un site très agréable à visiter.
    • DELOOS Le 02/09/2011
    Ia orana, pour une nouvelle dans mon île,loin de cette litterature, je retrouve ce professeur qui m'a fait partager LA LITTERATURE aujourd'hui rapproché içi dans ton livre d'or...Beaucoup de bonheur, je ne suis pas aussi acroc aux livres mais te savoir Ecrivain me fait beaucoup plaisir.......
  • Bonjour, me voilà plongé grâce à vous dans la lecture d'Atala de Chateaubriand... Je viens en outre de recevoir votre "Pour une réception communo-culturelle de la lecture. Un ouvrage que je me réjouis lire car il touche à de multiples thématiques que je souhaite travailler. Merci à vous d'avoir publié ce livre. En l'attente du plaisir de vous en reparler après l'avoir lu. Bien cordialement.
    • GUEYAN Luje Le 17/02/2011
    Bonjour Christine!
    J'ai été tres agreablement surpris par ton site et merci de me donner l'occasion de te remercier pour tes écrits.
    Ne te laisse pas désorienter par des pseudos
    journalistes qui voudraient te cataloguer.
    Tu laisses transparaître dans tes textes de la compassion, des sentiments sincères et de l'humanisme
    Actuellement le monde vit de son individalisme. Il est très important que tu continues tes écrits afin que tes lecteurs sabreuvent.
    • CORNANO AUDRY Le 01/10/2010
    Te savoir toujours aussi riche et active comme un essaim d'abeilles produisant du miel.
    un plaisir immense pour un coeur solide et très fragile secrètement quelque part protégé des douleurs du monde.
    Je reste, Christine, marqué au fer rouge par ce sourire à la fois profondément protecteur, triste et moqueur.
    Plongé dans ton regard, je ne sais distinguer entre la vie et la mort quel est ton choix:
    Trop de sensibilité,
    Trop d'intelligence,
    Trop de sensualité dont je suis encore prisonnier.
    Une source d'amour d'où la soif ne tarit jamais.
    Tu peux être sûre que quelqu'un t'aimera toujours.
    Ne cherche pas : je suis et je reste à coté de toi Christine ma mystérieuse fuyante.
    Voilà le cadeau que je t'offre en t'ayant retrouvée un soir sur Internet.
  • Big foss

    pour l'artiste pour ce qu'elle est et qu'elle est devenu .
    jE PARCOURS TOUT DOUCEMENT TON SITE

    MICHEL
    • laura Le 05/04/2010
    Que vos textes sont beaux!

Écrire un message sur le livre d'or